et le disclaimer Joomla?

Réduire
X
  • Filtrer
  • Heure
  • Afficher
Tout effacer
nouveaux messages

  • et le disclaimer Joomla?

    Salut à tous,

    en visitant vos differents sites j'ai vu que bcp mettaient leur propre copyright sur un travail qui au depart n'est pas le notre. Nous c'est 10% et les autres contributeurs 90%
    alors pourquoi ne pas remercier la communauté en laissant un lien joomla en bas de page. En + cela permet a d'autres de decouvrir ce superbe CRM
    ce que j'en dis moi, c'est à vous d'appréciez...
    www.maison-salamandre.com
    Sites Joomla 1.5.17

  • #2
    il faut faire comme sur les autres,
    pas de copyright == pas d'aide
    Pas de demande de support en MP ou par mail, Merci.

    Commentaire


    • #3
      La fameuse copyright ne concerne que le contenu du site, et pas le contenant(Joomla!). Il ne s'agit donc pas d'appropriation au sens juridique. Reste la morale, et là c'est pas forcément brillant je suis d'accord.
      http://securis.info
      Joomla t'aide ? Alors Aide joomla! http://forum.joomla.fr/showthread.php?t=293
      SOJ, outils de diagnostic et d'audit pour régler vos soucis Joomla! : http://www.joomlafrance.org/telechar..._Autonome.html

      Commentaire


      • #4
        [QUOTE=moogly]
        en visitant vos differents sites j'ai vu que bcp mettaient leur propre copyright sur un travail qui au depart n'est pas le notre.[QUOTE]
        Le Copyright concerne le contenu. Faudrait pas confondre le pot et la boisson. Perso, j'ai une page crédits dans laquelle je liste les logiciels utilisés avec des liens et les contributeurs du contenu. Et une réference à Joomla sur le bandeau bas. Mais je ne suis contraint ni moralement ni par les licences.
        99,99% des visiteurs d'un site n'en ont rien à battre de savoir qui a pondu les machins informatiques qui font pouet pouet sous le capot, et c'est très bien ainsi. Les autres, quand ils voient un truc qui a l'air bien, ils ouvrent les sources de la page.

        Commentaire


        • #5
          En effet il ne faut pas confondre le bébé et l'eau du bain ! (et surtout pas le jeter avec !!! )

          Pas contre pour ce que moogly cite c'est suite à ce thread je suppose.

          Pour moi ce qui me chiffonait c'est que ces contributeurs limitent toutes références à leur site et se réservent les droits d'articles qu'ils ont rédigés (ca c'est normal) ou "inspirés" par d'autres sites (ce qui alors n'est très logique puisque ce n'est pas leur création propre ? par contre point positif ils attribuent bien la parternité à l'auteur, mais lui ont-ils demandé l'autorisation de reproduction ??? quid ?)

          Nico
          cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
          pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

          Commentaire


          • #6
            c'est un duel (c) (cc)
            cela dit les deux ont pour vocation la protection d'un contenu pour qu'il ne soit pas utilisé et/ou modifié de façon anarchique, avec un peu plus de marge pour (cc)
            et encore, il ne faut pas croire qu'on puisse en faire ce qu'on veut:
            http://fr.creativecommons.org/

            Les sociétés protègent souvent le contenu de leur site avec le "tampon" (c) alors qu'en france il me semble que la législation n'est pas tout à fait la même et qu'il vaut mieux écrire en toute lettre la mention "tous droits réservés";

            sinon tu mets (cc) et tu précise quelle utilisation est permise avec ton contenu, ton template, tes photos...

            Si tu ne met rien , tu ne préviens pas les gens que la photo de ta petite soeur que tu as mis dans ta galerie est (c) et est limitée d'utilisation, et peut être qu'elle se retrouvera sur un site fn-néo-nazi. A toi de jauger les risques que tu prends dans ces cas là. c'est à déconseiller, le (c) est une protection, pas une manière de se faire de l'argent sur le dos des honnêtes gens

            Pour ce qui est du crédit joomla, j'ai lu qu'une personne ne le mettait pas pour éviter le hack;
            pas sur que ce soit une bonne excuse
            Merci d'éviter les demandes de support par MP.

            Commentaire


            • #7
              salut!
              j'ai ouvert un debat. Qui a raison : le bon sens!
              des gars bossent pour nous alors chapeau ; on dit merci, meme si on est est pas obligé. et mettre en bas de page un petit lien, cela ne met pas en danger le design du site ;-). en effet certains n'hesitent pas à afficher leur petite signature...alors un petit joomla a coté...
              Le pauvre Brice34 n'est pas le seul. Donc pour moi : pas d'attaque en règle (ceux qui visiteront mon site comprendront ;-), je fais juste un petit rappel de civisme.
              www.maison-salamandre.com
              Sites Joomla 1.5.17

              Commentaire


              • #8
                lol pour l'attaque en règle !

                En effet il ne faut pas tomber à bras raccourcis dessus Brice34 !

                Pour le (c) ca veut quand même dire qu'on a des royalties à la fin, c'est vrai dans ce cas qu'il vaut mieux mettre DR (droits réservés).

                Mais bon dans le cas de Brice34, c'est la quasi interdiction de faire des liens vers son site qui me chiffone ! il interdira aussi à google ??? Et puis c'est cette façon d'inscrire en bas du site "tous droits réservés" alors qu'une partie n'est pas son texte et qu'il a surement violé un droit réservé pour l'inscrire sur son site ! (notez mon emplois du conditionnel ! je ne l'accuse pas )
                cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
                pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

                Commentaire


                • #9
                  Moogly tu devrais lire ce que l'on à le droit de faire ou pas avec le copyright...
                  Ca t'eviterais d'écrire des réfléxion désagreables pour les lecteurs lol

                  Epsylon: je me souviens que j'ai mis bien longtemp avant de savoir quel componsant annuaire est installer içi alors certe
                  j'ai finis par trouver une annonce qui disait que c'etait bookmark...apres bien des galeres et une question poser dans le forum rester sans réponse ...
                  Alors lire:
                  Reste la morale, et là c'est pas forcément brillant je suis d'accord.
                  de la part d'un modo heu oui pourquoi pas mais bon faut regarder dans sa chaumiere avant lol

                  Commentaire


                  • #10
                    Vaste débat (troll?). Perso j'ai zappé la référence à joomla dans le footer et laissé le (C) pour la forme. En effet même si ça ne me ferait pas plaisir qu'on me pompe, j'ai fait ce site pour le plaisir et pour rendre service, c'est pas mon gagne pain.
                    Par contre dans les crédits j'ai pris soin de citer mes sources graphiques. Alors pourquoi pas Joomla, me direz vous? (et vous aurez raison...)

                    J'ai honte mais je veux laisser croire aux yeux de ma petite communauté que je suis un super crack en informatique... Et puis aussi parce qu'on se tire la bourre avec 2/3 amis administrateurs et que Joomla m'a permis de prendre une longueur d'avance
                    C'est pas joli joli hein?
                    vanitas vanitatum, et omnia vanitas.

                    D'autre part, contribuer à ce forum n'est-il pas un moyen de renvoyer l'ascenseur?

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Login
                      Alors lire:
                      Reste la morale, et là c'est pas forcément brillant je suis d'accord.
                      de la part d'un modo heu oui pourquoi pas mais bon faut regarder dans sa chaumiere avant lol
                      Tu peux m'expliquer le liens entre la "morale" et la réponse à un composant bookmark parce que pour moi c'est pas intuitif ?

                      Pour clore le débat, comme l'a bien fait remarquer AniMo, le " copyright " n'existe pas en france au sens strict ! Et oui il ne faut pas abuser des termes anglais pour faire bien !
                      Envoyé par wikipedia
                      source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_d'auteur

                      Le droit d'auteur fait partie du patrimoine de celui-ci. Juridiquement, il forme une catégorie autonome de droits patrimoniaux, car il n'est ni un droit réel, ni un droit de créance. L'auteur, titulaire de droits patrimoniaux et d'un droit moral, ne les exerce pas contre un débiteur, ni sur une chose corporelle, c'est-à-dire matérielle, mais sur un objet incorporel (immatériel) ; par exemple, une œuvre de l'esprit.

                      En droit anglo-saxon, on utilise la notion de copyright, qui ne recouvre que la part patrimoniale du droit d'auteur (voir supra pour la distinction entre ces deux notions). [...] En comparaison du droit européen, il recouvre davantage la protection des droits patrimoniaux liés à une œuvre que celle des droits moraux. Dans le droit européen, le droit moral est constitutif de l'attachement du droit d'auteur à la personne de l'auteur plutôt qu'à l'œuvre : il reconnaît dans l'œuvre l'expression de la personne de l'auteur, et la protège donc au même titre. La protection du copyright, elle, se limite à la sphère stricte de l'œuvre, sans considérer d'attribut moral à l'auteur en relation avec son œuvre, sauf sa paternité ; ce n'est plus l'auteur proprement dit, mais l'ayant droit qui détermine les modalités de l'utilisation d'une œuvre.
                      pour définir un (c) ou un DR sur un document, il faut payer aux organismes de gestion des droits d'auteurs pour protéger son oeuvre (une musique non enregistrée à la sacem est du domaine public)

                      Par contre bien qu'un document soit protégé par des droits d'auteurs :
                      Envoyé par wikipedia
                      Les exceptions à l'exercice du droit d'auteur sont fixées par l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle :
                      Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
                      1. Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille.
                      2. Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des œuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'œuvre originale a été créée et des copies d'un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l'article L. 122-6-1 ainsi que des copies ou des reproductions d'une base de données électronique.
                        La copie doit donc être faite par le copiste à son propre usage et la copie ne doit pas être réalisée à des fins collectives. Il n'est donc pas possible d'effectuer une copie d'une copie et d'effectuer une copie pour le compte d'un autre. En revanche il est possible de copier une œuvre que l'on ne possède pas car la loi ne précise pas que l'original doit avoir été acquis par le copiste. La loi ne précise également pas que l'accès doit être licite, mais la loi le sous-entend: la copie d'un original obtenu illégalement (par vol, téléchargement en violation des droits d'auteur, etc.) serait un recel de contrefaçon. La rémunération pour copie privée permet de réparer le préjudice économique provoqué par l'exercice de cette exception.
                        Un débat politique, technique et juridique quant à la copie privée est actuellement en cours pour les œuvres numériques. Cela concerne, notamment, les systèmes « anti-copies » que l'on peut trouver sur certains supports (CD/DVD) ou intégrés dans le code des logiciels.
                      3. Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source (Un décret en Conseil d'État fixe les caractéristiques des documents et les conditions de leur distribution) :
                        1. Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées ;
                        2. Les revues de presse ;
                        3. La diffusion, même intégrale, par la voie de presse ou de télédiffusion, à titre d'information d'actualité, des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques, administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d'ordre politique et les cérémonies officielles ;
                        4. Les reproductions, intégrales ou partielles d'œuvres d'art graphiques ou plastiques destinées à figurer dans le catalogue d'une vente judiciaire effectuée en France pour les exemplaires mis à la disposition du public avant la vente dans le seul but de décrire les œuvres d'art mises en vente.
                      4. La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre.
                      5. Les actes nécessaires à l'accès au contenu d'une base de données électronique pour les besoins et dans les limites de l'utilisation prévue par contrat. »
                      cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
                      pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

                      Commentaire


                      • #12
                        Envoyé par php_bébé
                        Vaste débat (troll?).
                        Je le pense aussi ! il faudrait clore ce débat une fois pour toute !
                        LES GENS SONT LIBRES DE FAIRE CE QU'ILS VEULENT EN LEUR AME ET CONSCIENCES, ET SELON LA LEGISLATION EN VIGUEUR !
                        hop comme ca je me dédouane !
                        Envoyé par php_bébé
                        D'autre part, contribuer à ce forum n'est-il pas un moyen de renvoyer l'ascenseur?
                        Bonne initiative, nous ne sommes pas là pour faire la police des sites en joomla, j'ai autre chose à faire !
                        Nico
                        cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
                        pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par opware2000
                          Je le pense aussi ! il faudrait clore ce débat une fois pour toute !
                          LES GENS SONT LIBRES DE FAIRE CE QU'ILS VEULENT EN LEUR AME ET CONSCIENCES, ET SELON LA LEGISLATION EN VIGUEUR !
                          Tu à raison surtout qu'en l'occurence on à tous à fait le droit de l'enlever, nan parceque ça parle beaucoup de morale et d'etats d'ames a avoir ou pas dans ce sujet je trouve lol ...
                          Il n'y a absolument aucun probleme a l'enlever, c'est dans les sources de la page qu'il est obligatoire de le laisser ...

                          Par contre en parlant de législation en vigeur ... un forum n'a plus besoin d'être déclarer à la cnil en 2006 ? certaine mentions pour informer les usagers ne sont plus obligatoire sur les sites ?
                          Il y à eu du changement on dirait, car sur le site de moogly je n'ai rien vu de tous cas

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par Login
                            un forum n'a plus besoin d'être déclarer à la cnil en 2006 ? certaine mentions pour informer les usagers ne sont plus obligatoire sur les sites ?
                            Certaines collectes de données informatiques (et donc d'autant plus un forum) doit etre déclaré auprès de la CNIL (ex : Joomlafacile.com : Site déclaré auprès de la CNIL sous le n°1095612 )

                            Rappels des DEVOIRS d'un webmaster (c'est toujours bon ça ! Le non-respect des obligations étant sanctionné pénalement.)
                            En gros c'est : La collecte des données « Soyez réglo avec les autres ! »

                            En principe, il faut recueillir le consentement de la personne pour utiliser une information qui l’identifie.
                            • Les données que vous traitez doivent être exactes, complètes et mises à jour.
                            • Sauf dérogations, vous ne pouvez pas collecter des données sensibles (origines raciales ou ethniques, opinions politiques, philosophiques ou religieuses, appartenance syndicale, données relatives à la vie sexuelles ou à la santé).

                            Le fait de collecter des données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite est puni de 5 ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende. (art. 226.18 du code pénal)


                            La finalité des traitements : « Respectez les objectifs de votre fichier»
                            • Un fichier doit avoir un objectif précis.
                            • Les informations exploitées dans un fichier doivent être cohérentes par rapport à son objectif.
                            • Les informations ne peuvent pas être réutilisées de manière incompatible avec la finalité pour laquelle elles ont été collectées.

                            Tout détournement de finalité est passible de 5 ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende.(art. 226.21 du code pénal)

                            La durée de conservation des informations : « Ne conservez pas éternellement les informations »
                            • Les données personnelles ont une date de péremption.
                            • Le responsable d’un fichier fixe une durée de conservation raisonnable en fonction de l’objectif du fichier.

                            Le code pénal sanctionne la conservation des données pour une durée supérieure à celle qui a été déclarée de 5 ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende. (art. 226-20 du code pénal)

                            La sécurité des fichiers « Protégez votre fichier »
                            • Tout responsable de traitement informatique de données personnelles doit adopter des mesures de sécurité physiques (sécurité des locaux) et logiques (sécurité des systèmes d’information) adaptées à la nature des données et aux risques présentés par le traitement.

                            Le non-respect de l’obligation de sécurité est sanctionné de 5 ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende. (art. 226-17 du code pénal)

                            La confidentialité des données « Ne divulguez pas vos informations à n’importe qui »
                            • Seules les personnes autorisées peuvent accéder aux données personnelles contenues dans un fichier. Il s’agit :
                              • des destinataires explicitement désignés pour en obtenir régulièrement communication,
                              • des « tiers autorisés » ayant qualité pour les recevoir de façon ponctuelle et motivée (ex. : la police, le fisc).

                            La communication d’informations à des personnes non-autorisées est punie de 5 ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende. La divulgation d’informations commise par imprudence ou négligence est punie de 3 ans d'emprisonnement et de 100 000 € d’amende. (art. 226-22 du code pénal)

                            L’information des personnes « Agissez dans la transparence »
                            • Le responsable d’un fichier doit permettre aux personnes concernées par des informations qu’il détient d'exercer pleinement leurs droits.
                            • Pour cela, il doit leur communiquer son identité, la finalité de son traitement, le caractère obligatoire ou facultatif des réponses, les destinataires des informations, l’existence de droits, les transmissions envisagées.

                            Le refus ou l'entrave au bon exercice des droits des personnes est puni de 1500 € par infraction constatée et 3 000 € en cas de récidive. (art. 131-13 du code pénal et décret 81-1142 )

                            La déclaration des fichiers « Déclarez votre fichier si c’est nécessaire »
                            Certains traitements informatiques de données personnelles qui présentent des risques particuliers d’atteinte aux droits et aux libertés doivent, avant leur mise en oeuvre, être déclarés ou soumis à la CNIL.
                            Le non-accomplissement des formalités déclaratives est sanctionné de 5 ans d'emprisonnement et 300 000€ d'amende. (art. 226-16 du code pénal)

                            QUE FAUT IL DECLARER OU NON ?
                            Vous n’avez pas à déclarer à la CNIL dans les cas suivants :
                            • Vous êtes un particulier,
                              vous ne déclarez pas les fichiers qui concernent votre vie privée ou familiale comme votre carnet d’adresses ou votre site perso si l’accès est réservé à un nombre limité de personnes.
                            • Vous êtes une église, un parti politique, un syndicat, un organisme ou une association à caractère religieux, politique, philosophique ou syndical,
                              vous ne déclarez pas votre fichier de membres, d’adhérents ou de personnes qui sont en contact régulier avec vous.
                            • Vous exercez une activité professionnelle dans le domaine artistique (écrivain, cinéaste, éditeur… ), vous ne déclarez pas les traitements de données personnelles utilisés dans le cadre de cette activité (livres, films, TV…).
                            • Vous êtes responsable d’un traitement
                              Consultez la délibération n°80-34
                              Vous n'avez pas à déclarer les traitements dispensés de déclaration par la CNIL (les décisions de dispense de déclaration.(cf http://www.cnil.fr))
                            • Dans tous les autres cas, vous devez déclarer votre fichier à la CNIL.
                            cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
                            pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

                            Commentaire


                            • #15
                              Précisions
                              Pour les forum :
                              Les informations diffusées ne peuvent pas être collectées ou utilisées en dehors du chat ou du forum. Les utilisateurs ont un droit d’accès et de rectification aux données les concernant. Les mineurs ne doivent fournir aucune donnée permettant leur identification ou celle de leurs parents.
                              Enfin, la CNIL recommande au responsable du site ne pas utiliser pour son propre compte ou à des fins commerciales les mails échangés entre eux par les participants.
                              (source : http://www.cnil.fr)

                              Blogs :
                              la loi informatique et libertés s’applique mais ils sont dispensés de déclaration à la CNIL

                              ( extrait du 31/01/2006)
                              L’utilisation de plus en plus répandue sur internet des blogs a conduit la CNIL à préciser les règles qui leur sont applicables en matière de protection des données à caractère personnel, dans une recommandation du 22 novembre 2005. Elle a en même temps décidé de dispenser les sites personnels de déclaration.
                              Les dispositions relatives à la protection des données à caractère personnel s’appliquent dès lors qu’un site web diffuse ou collecte une donnée à caractère personnel (nom, image, etc.). Ces sites internet, des blogs notamment, sont des traitements de données personnelles qui doivent être déclarés à la CNIL mais la plupart des internautes l’ignorent.

                              Prenant la mesure du très grand nombre de sites web mis en œuvre par les particuliers et du faible enjeu d’une formalité administrative dans ce domaine, la CNIL a décidé, le 22 novembre 2002, de dispenser de déclaration ces sites. Ainsi leur situation juridique est clarifiée : l’auteur du site ne peut désormais voir sa responsabilité engagée sur la seule base de la non-déclaration à la CNIL.

                              En contrepartie, la CNIL rappelle fortement, dans une recommandation adoptée à la même séance, les règles de fond qui résultent de la loi du 6 janvier 1978 modifiée en août 2004.
                              Ainsi la diffusion sur un site web d’informations sur les personnes nécessite le consentement préalable de celles-ci. Les personnes peuvent, ultérieurement, s’opposer à tout moment à cette diffusion. La recommandation attire l’attention des particuliers sur le fait que les données dites sensibles (par exemple sur la santé ou les orientations sexuelles ou politiques) n’ont pas vocation à être diffusées à partir d’un site internet.

                              La CNIL conseille aux internautes qui créent des sites personnels dans le cadre du cercle familial ou amical de mettre en place un accès restreint. Lorsqu’un particulier ouvre un site destiné à ses proches pour mettre en ligne des photographies d’un événement (mariage, anniversaire, etc.), il devrait, compte tenu de la nature du réseau internet, limiter cette diffusion aux seules personnes concernées.

                              En raison des risques de captation d’images (photographies, vidéo) des mineurs, la recommandation préconise, là encore, la mise en place d’un accès restreint pour ceux des sites qui souhaiteraient diffuser ce type de données. En tout état de cause, la diffusion d’images de mineurs ne peut s’effectuer qu’avec leur accord et l’autorisation expresse des parents ou du responsable légal.

                              En ce qui concerne la collecte de données à caractère personnel, la recommandation rappelle que les personnes auprès desquelles sont recueillies les informations doivent être informées de la finalité de cette collecte, des destinataires des données et de l’existence d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition. La durée de conservation doit être proportionnée à l’objet du site et la transmission des données collectées à des tiers ne peut s’effectuer que dans le cadre d’activités privées, après que la personne concernée en a été informée et a été mise en mesure de s’y opposer.

                              Source : cnil.fr
                              cours de SVT - infos scientifiques : www.nicolas-ogier.fr
                              pas de demandes d'aide par mp, elles seront systématiquement refusées !

                              Commentaire

                              Annonce

                              Réduire
                              1 sur 2 < >

                              C'est [Réglé] et on n'en parle plus ?

                              A quoi ça sert ?
                              La mention [Réglé] permet aux visiteurs d'identifier rapidement les messages qui ont trouvé une solution.

                              Merci donc d'utiliser cette fonctionnalité afin de faciliter la navigation et la recherche d'informations de tous sur le forum.

                              Si vous deviez oublier de porter cette mention, nous nous permettrons de le faire à votre place... mais seulement une fois
                              Comment ajouter la mention [Réglé] à votre discussion ?
                              1 - Aller sur votre discussion et éditer votre premier message :


                              2 - Cliquer sur la liste déroulante Préfixe.

                              3 - Choisir le préfixe [Réglé].


                              4 - Et voilà… votre discussion est désormais identifiée comme réglée.

                              2 sur 2 < >

                              Assistance au forum - Outil de publication d'infos de votre site

                              Compatibilité: PHP 4.1,PHP4, 5, 6DEV MySQL 3.2 - 5.5 MySQLi from 4.1 ( @ >=PHP 4.4.9)

                              Support Version de Joomla! : | J!3.0 | J!2.5.xx | J!1.7.xx | J!1.6.xx | J1.5.xx | J!1.0.xx |

                              Version française (FR) D'autres versions sont disponibles depuis la version originale de FPA

                              UTILISER À VOS PROPRES RISQUES :
                              L'exactitude et l'exhaustivité de ce script ainsi que la documentation ne sont pas garanties et aucune responsabilité ne sera acceptée pour tout dommage, questions ou confusion provoquée par l'utilisation de ce script.

                              Problèmes connus :
                              FPA n'est actuellement pas compatible avec des sites Joomla qui ont eu leur fichier configuration.php déplacé en dehors du répertoire public_html.

                              Installation :

                              1. Téléchargez l'archive souhaitée : http://afuj.github.io/FPA/

                              Archive zip : https://github.com/AFUJ/FPA/zipball/master

                              2. Décompressez le fichier de package téléchargé sur votre propre ordinateur (à l'aide de WinZip ou d'un outil de décompression natif).

                              3. Lisez le fichier LISEZMOI inclus pour toutes les notes de versions spécifiques.

                              4. LIRE le fichier de documentation inclus pour obtenir des instructions d'utilisation détaillées.

                              5. Téléchargez le script fpa-fr.php à la racine de votre site Joomla!. C'est l'endroit que vous avez installé Joomla et ce n'est pas la racine principale de votre serveur. Voir les exemples ci-dessous.

                              6. Exécutez le script via votre navigateur en tapant: http:// www. votresite .com/ fpa-fr.php
                              et remplacer www. votresite .com par votre nom de domaine


                              Exemples:
                              Joomla! est installé dans votre répertoire web et vous avez installé la version française du fichier FPA:
                              Télécharger le script fpa-fr.php dans: /public_html/
                              Pour executer le script: http://www..com/fpa-fr.php

                              Joomla! est installé dans un sous-répertoire nommé "cms" et vous avez installé la version française du fichier FPA:
                              Télécharger le script fpa-fr.php dans: /public_html/cms/
                              Pour executer le script: http://www..com/cms/fpa-fr.php

                              En raison de la nature très sensible de l'information affichée par le script FPA, il doit être retiré immédiatement du serveur après son utilisation.

                              Pour supprimer le script de votre site, utilisez le lien de script de suppression fourni en haut de la page du script. Si le lien de suppression échoue pour supprimer le script, utilisez votre programme FTP pour le supprimer manuellement ou changer le nom une fois que le script a généré les données du site et le message publié sur le forum. Si le script est toujours présent sur le site, il peut être utilisé pour recueillir suffisamment d'informations pour pirater votre site. Le retrait du script empêche des étrangers de l'utiliser pour jeter un oeil à la façon dont votre site est structuré et de détecter les défauts qui peuvent être utilisé à vos dépends.
                              Voir plus
                              Voir moins
                              Travaille ...
                              X